La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h30 02 31 80 30 51
logo Biocoop
Biocoop Passage Démogé

Journée mondiale de l’environnement : Biocoop, acteur du monde d’après

Journée mondiale de l’environnement : Biocoop, acteur du monde d’après

Le 05/06/2020

La Journée mondiale de l’environnement remet sur le devant de la scène l’urgence de la transition écologique. Biocoop, acteur militant du secteur de la bio, marque sa différence par des actions impactantes en faveur de la biodiversité, de l’énergie et de la finance en accord avec ses valeurs.

 
La Journée mondiale de l’environnement remet sur le devant de la scène l’urgence de la transition écologique. Biocoop, acteur militant du secteur de la bio, marque sa différence par des actions impactantes en faveur de la biodiversité, de l’énergie et de la finance en accord avec ses valeurs.
 
Trier ses déchets, avoir une consommation d’énergie plus respectueuse de l’environnement :  ces pratiques sont aujourd’hui bien acceptées par la majorité des Français et promues par les pouvoirs publics.
 
La Journée mondiale de l’environnement, ce 5 juin 2020, remet pourtant en lumière l’urgence de la transition écologique : la récente crise du Covid-19 a ainsi douché les espoirs naïfs qui voudraient que la résilience soit un long fleuve tranquille. Comment impacter la course du monde et l’inscrire dans un cercle plus vertueux que jamais ?
 

 
Journée mondiale de l'environnement 2020

 
C’est le pari que Biocoop poursuit depuis plus de 30 ans. Acteur positif du changement, Biocoop s’implique pour accélérer le développement durable et éduquer les comportements individuels et collectifs.
 
Être vert au quotidien, de quoi est-ce le nom ? Quelles actions concrètes peuvent engager durablement vers cette transition écologique tant espérée ? À tous les niveaux, des grands agrégats économiques aux petits gestes insoupçonnés du quotidien, des actions impactantes sont possibles.
   

LA TERRE, LE PATRIMOINE DES GÉNÉRATIONS FUTURES

 
Cette année, l’ONU (Organisation des Nations unies) alerte l’opinion publique au sujet de la nature. Une thématique essentielle pour le devenir de l’humanité, la santé de la planète et sa capacité à nous nourrir en quantité et en qualité étant étroitement liées.
 
En 2030, 8,5 milliards d’individus peupleront la Terre, alors que le réchauffement climatique grandissant augure de conditions de moins en moins optimales pour nourrir la population.
 
Acteur national du secteur alimentaire, Biocoop exprime sa différence entre autres par la défense de la biodiversité cultivée et celle du foncier agricole, un levier collectif pour faire croître la part de terres dévolues à l’agriculture bio en France.
 

LE FONCIER AGRICOLE EN PREMIÈRE LIGNE
  

Dans toute la France, les magasins Biocoop ont tissé des liens avec les antennes régionales de Terres de Liens. Cette structure, qui est à la fois une fondation, un réseau associatif et une foncière, permet l’acquisition de terres agricoles et d’en assurer la préservation à long terme pour un usage écologique et responsable. Il s’en suit, sur le terrain, une défense concrète de la production biologique et paysanne.
 
En 2019, la foncière de Terres de Liens a acquis 31 nouvelles fermes qui représentent, à elles seules, une surface de 1 097 hectares. Ainsi début 2020, elle mettait un total de 5 055 hectares à disposition de la production bio et paysanne et couvre l’ensemble du territoire national.
 
De plus en plus d’agriculteurs souscrivent à la Foncière. Sa démarche vise à endiguer la spéculation sur les terres exploitables, ainsi que la baisse de la qualité de notre alimentation.
 
C’est ce lien fondamental à la terre nourricière que Biocoop soutient avec cette partie prenante militante.
 

LA BIODIVERSITÉ RESPECTÉE, LA CLÉ DE CHAMPS RENOUVELÉS
 

Les chiffres sont terribles : en 100 ans, 75 % des variétés comestibles ont disparu. Pour inverser cette tendance, Biocoop s’associe depuis 15 ans avec le Réseau Semences Paysannes qui regroupe plus de 80 organisations nationales et collectifs locaux.
 
Leur but avoué est de promouvoir l’utilisation de semences paysannes dans des fermes et des jardins cultivés en agriculture paysanne, biologique et biodynamique.
 
Le résultat de ce réseau, popularisant les alternatives aux semences industrielles standardisées ? La reconnaissance de droits accrus des paysans et des artisans semenciers liés aux usages commerciaux et légaux des semences paysannes.
 

Biocoop préserve la biodiversité

    

    

Pour le consommateur, ce travail de terrain est visible sur les étals des points de vente Biocoop, achalandées en variétés originales de légumes (notamment la carotte violette de la Loire, la tomate cerise noire du Layon, ou encore les poivrons multicolores, les radis roses).
 
Très engagés, les magasins du réseau Biocoop multiplient les actions de sensibilisation pour les clients et le grand public, les éduquant ainsi sur la thématique de la biodiversité. Des potagers éducatifs, des jardins partagés, l’installation de ruches ou d’hôtels à insectes sont autant d’initiatives citoyennes pour la protection de la faune et de la flore.
 

RÉDUIRE LA POLLUTION

La lutte contre la pollution est une priorité de toujours pour Biocoop. Conscient que sa réduction n’est que le fruit d’actions de fond constantes, Biocoop a une politique rigoureuse en la matière, en particulier pour l’énergie. L’excellence de l’enseigne se traduit par une politique sur l’électricité entièrement verte et un partenariat ambitieux avec un fournisseur.
 

L’ÉNERGIE VERTE, UN LEVIER POUR LE CHANGEMENT ÉCOLOGIQUE 
 

Dans cette optique, Biocoop s’approvisionne en électricité renouvelable auprès d’Énercoop. Ce fournisseur en électricité renouvelable et responsable garantit un approvisionnement intégralement vert, ainsi qu’un impact sur le paysage énergétique du territoire.
 
La part des magasins Biocoop souscrivant à une électricité Énercoop ne fait qu’augmenter depuis cinq ans. De 40 % des points de vente en 2015, elle est passée à 80 % du réseau en 2019. 
 
 

L'energie verte, un levier pour le changement écologique

 

LES INITIATIVES LOCALES DES MAGASINS

 
L’énergie verte est un sujet porté par le réseau des magasins avec créativité et militance.
 
Ainsi, le point de vente d’Épône s’illustre par une démarche globale d’écologie durable. Le toit est à la fois construit en panneaux photovoltaïques, source de production d’énergie verte, et couvert par une surface végétale améliorant l’isolation thermique du bâtiment.
 
À Lourdes, le magasin Biocoop s’est doté d’une borne de recharge pour les voitures électriques qu’il a gratuitement mis à la disposition des salariés et des clients.
 

LA FINANCE VOIT VERT
 

Intuitivement, Biocoop n’est pas associé au domaine de la finance.Erreur !Désireux d’avoir un impact global en ne laissant pas hors de son rayonnement un secteur aussi déterminant sans pour autant se défaire de ses engagements, Biocoop a tissé un partenariat au long cours.
 
Avec la Nef, acteur de la finance éthique, Biocoop partage la même nature coopérative. Cette banque aide des projets avec une visée orientée vers l’utilité sociale, écologique ou culturelle. Elle soutient la structuration de la filière bio et le développement constant de Biocoop avec l’ouverture de nouveaux magasins et le financement de projets de production, de transformation et de distribution.
 
La Nef se distingue par une expertise probante de la bio et la proposition de services financiers permettant son essor. La preuve qu’avec la bonne stratégie, tous les secteurs sont compatibles avec la bio.

Retour